Ce sont les images qui inventent la rue (2020)
     
Ce sont les images qui inventent la rue (2020)
J’ai choisi ce poème d’abord pour sa valeur universelle. La phrase d’ouverture de
chaque strophe, Dans un pays, évoque non pas un pays en particulier, mais tous les pays. Les 19 photos qui accompagneront les 19 strophes du poème sont des images prises en Argentine, en Amérique du Nord, en Croatie, en Angleterre, en France et ailleurs. Elles sont indéterminables, mais toutes éloquentes.
Une autre raison à l’origine de ce projet est le devoir d’élever la voix. Mes images, tout comme le poème, mettent en scène ceux que l’on tait, que l’on cache. Ce sont des mots et des images du quotidien, de l’actualité.

Ces 19 photos seront collées dans les rues de Montréal en avril 2020, puis rephotographiées dans leur contexte urbain. Ma démarche artistique consiste à multiplier les interventions urbaines engagées, pour interroger notre rapport au monde, si connecté en apparence grâce à nos téléphones intelligents, mais où l’on n’ose à peine adresser la parole à son voisin. La photographie ne devient alors qu’un prétexte pour lever la tête dans le but idéaliste de se comprendre, avant de n’avoir plus rien à nous dire.
Top